Voyage culinaire à Majorque #1 : Valldemossa, Port Valldemossa, la cuisine des côtes mallorquines et le Frit Mallorqui


Lors de notre séjour à Majorque, nous sommes partis à la découverte de Valldemossa et de son port. Entouré par la montagne et les oliviers centenaires, ce village pittoresque prisé par la bourgeoisie mallorquine vous séduira par ses ruelles de pierres ocres, ornées de pots de fleurs en terre cuite. Ce village niché à 400m d'altitude est dominée par la fameuse Chartreuse de Valldemossa, ancien monastère qui fut le refuge du pianiste Frédéric Chopin et de l'écrivain George Sand durant l'hiver 1838-1839. Pour percer les merveilles de Valldemossa, il faut flâner dans ses agréables ruelles fleuries, admirer la magnifique église de style néoclassique, vous émerveiller à la vue des cellules du prieuré aux splendides céramiques... Après une agréable promenade, vous pourrez vous rafraîchir à l'ombre des arbres en vous délassant à l'une des terrasses de cafés de la Plaza de la Cartuja.  
Pour découvrir le Frit Mallorqui, spécialité locale à base de poissons, nous avons pris la route très sinueuse et étroite menant au Port de Valldemossa. Ce petit port isolé de la ville conserve le charme d'un ancien port de pêche en préservant l'environnement naturel et l'atmosphère pittoresque d'un refuge pour pêcheur. 
Sur les côtes mallorquines, les spécialités culinaires traditionnelles sont élaborées à base de poissons frais et de produits du terroir. Vous pouvez ainsi déguster toutes une variété de poissons fraîchement pêchés, cuisinés à la plancha comme la rascasse (Cap Roig), le mérou ou la daurade. Vous pourrez également vous régaler de poulpe et de calamar très appréciés par les mallorquins.Pour déguster un plat traditionnel à base de poissons, le Frit Mallorqui, nous nous sommes attablés au restaurant du port de Valldemossa, Restaurante Es port. Agréablement accueilli par le maître des lieux, nous sommes installés à la magnifique terrasse du restaurant surplombant la petite plage de galets. Il nous est conseillé de découvrir la cuisine mallorquine à travers le Frit Mallorqui. Il s'agit d'un plat très populaire composé de poissons et de fruits de mer ou d'abats, de légumes dont les poivrons et de pommes de terres frits dans l'huile d'olive. Le Frit Mallorqui fut une agréable découverte, un plat riche de saveurs, gourmand et copieux, de quoi régaler les gourmands après une longue baignade matinale. 
Gourmande et variée, la cuisine des côtes mallorquines vous séduira par la fraîcheur de ses produits et la générosité de ces recettes. 
La suite

Les Smoked Salmon And Cucumber Sandwiches (Sandwichs au saumon fumé et concombre)

Le premier jour de l'année, il est de coutume de prendre de bonnes résolutions!! Je n'échappe pas à cette tradition et j'ai pour une fois opté pour des résolutions qu'il me serait aisé de tenir au moins quelques mois. Alors pour bien commencer l'année, j'ai tout d'abord résilié mon abonnement à la salle de sport car bien que je m'y suis tenue pendant 8 mois, les 4 derniers mois d'abonnement ont consisté à laisser mon sac de sport accroché au porte manteau de mon travail. Les quelques kilos perdus lentement mais sûrement sont donc réapparus comme ils étaient partis. Alors au lieu de perdre 50 euros par mois dans une salle où je ne mets quasiment pas les pieds, je me suis résolue à résilier mon abonnement et à changer mes habitues quotidiennes : ne plus prendre la voiture pour aller au travail, monter les escaliers au lieu de prendre les escalators, faire de longues promenades durant mon temps libre et rechausser les runnings le week end. Pas d'effets miraculeux depuis 10 jours mais rien ne presse. Deuxième bonne résolution : réaliser ses rêves et vivre ses passions. Après plusieurs années à régaler mes proches de mes gourmandises en tout genre, je me suis lancée depuis quelques mois dans la préparation du CAP Pâtissier en candidat libre. Contrairement à beaucoup de candidats, je n 'ai pas de projets professionnels dans ce domaine, je suis plutôt dans l'optique de réaliser un rêve. 
Enfin, troisième bonne résolution qui prend beaucoup de sens depuis quelques jours : profiter de chaque instant!! Prendre du temps pour soi, profiter de ses proches, explorer le monde et savourer chaque instant si précieux!! 
Le dimanche est la journée idéale pour mettre à profit ces bonnes résolutions : un réveil en douceur, une promenade au marché et un brunch à 4 mains. Le brunch devient alors un moment agréable en amoureux, nous choisissons la veille le menu, faisons notre marché et préparons le repas ensemble. Aujourd'hui, le salé était à l'honneur avec des mini clubs sandwichs saumon-concombre. Le tout accompagné d'un thé et de pancakes au lait fermenté, le bonheur à l'état simple. 

Nombre de personnes : 4
Difficulté : Facile
Temps de préparation : 20 min

Ingrédients
4 tranches de saumon fumé
150g de cream cheese
8 tranches de pain de mie complet
1 petit concombre
4 cuillères à soupe de moutarde de Dijon
Du persil frais

Recette

: Ciseler le persil.
Ajouter le persil ciselé au cream cheese et battre légèrement à la fourchette. Poivrer.
Couper le concombre en fines tranches. 
Découper de petites tranches de saumon.
    
2 : Toaster les tranches de pain de mie complet.
Tartiner généreusement une tranche de pain de mie de cream cheese au persil.
Tartiner légèrement l'autre tranche de moutarde de Dijon.
   
3 : Déposer sur la tranche tartinée de cream cheese 4 rondelles de concombre et les tranches de saumon.
Puis recouvrir de la tranche tartinée de moutarde.
Découper les bords et couper en deux.
     
La suite

Les chouquettes

On note depuis quelques années, un véritable engouement pour la pâtisserie. Les pâtissiers sont adulés pour leur créativité, les concours foisonnent et les cours ne désemplissent pas. Pour moi, la pâtisserie a toujours été une passion et ce depuis ma plus tendre enfance. Tous les mercredis après midi, ma mère me laissait les fourneaux et sous sa surveillance discrète, je pouvais réaliser une recette piochée dans le livre de cuisine de ma sœur aînée. Pour tout vous avouer, je ne maîtrisais à l'époque que deux recettes : la mousse au chocolat et les chouquettes et alternais donc ces dernières au grand dam de ma famille. A l'époque, cette recette maintes fois réalisée, ne me paraissait absolument pas insurmontable du haut de mes 9 ans. Quelques années plus tard (17 ans après), me voici en pleine préparation pour passer le CAP Pâtissier en candidat libre en 2016. Après plusieurs essais infructueux, je maîtrise désormais la recette de la pâte à choux et ses secrets que je vous dévoile ici à travers la recette des chouquettes. Pour plus de précisions sur les techniques et connaissances à acquérir pour le CAP Pâtissier, direction la Rubrique CAP Pâtissier

Difficulté : Moyenne
Temps de préparation : 25 min
Temps de cuisson : 40 min

Ingrédients pour une quarantaine de chouquettes
12,5 cl d’eau (125ml d’eau)
12,5 cl de lait (125 ml de lait)
5g de sucre (1 cuillère à café rase)
5g de sel (1 cuillère à café rase)
115g de beurre
140g de farine
250g d’œufs à température ambiante (environ 5 œufs)
50g de sucre en grains n°10

Ustensiles
Une balance de cuisine
Un verre doseur
Un tamis
Une casserole
Une spatule
Deux culs de poule
Une corne
Une poche à douille
Une douille unie ou une douille cannelée (taille 10 ou 12)
Une fourchette
Un emporte pièce (taille entre 2 cm et 3 cm)
Un pinceau à poil (nylon ou naturel)
Une plaque de pâtisserie
Une grille

Recette :
1 : Préchauffer le four à 180°C (thermostat 6)
2 : Dans une casserole, verser l’eau, le lait, le sucre, le sel et le beurre.
Porter à ébullition sur feu moyen tout en remuant avec la spatule.
Une fois le beurre complètement fondu et dès les premiers bouillons, retirez la casserole du feu.
    
3 : Hors du feu, verser la farine doucement et en une seule fois.
Mélanger vivement afin d’éviter la formation de grumeaux et obtenir ainsi une pâte lisse.
Mélanger jusqu’à l'incorporation complète de la farine.
  
4 : Remettre la casserole sur feu moyen afin de dessécher la pâte.
Remuer énergiquement la pâte afin que toutes les parties soient en contact avec le métal.
La pâte est suffisamment desséchée lorsqu’elle ne colle plus à la casserole et à la spatule, une fine pellicule doit se former au fond de la casserole. Une fois ce résultat obtenu, retirer la casserole du feu et verser la pâte dans un cul-de-poule afin de stopper la cuisson. Laisser refroidir la pâte.
    
5 : Pendant le refroidissement de la pâte, battre grossièrement les œufs dans un cul de poule.
Une fois la pâte tiède, incorporer l’équivalent d’un œuf battu à chaque fois à la pâte.
Mélanger énergiquement chaque œuf à la pâte.
Veiller à ce que l’œuf soit bien absorbé avant de passer au suivant.
Au quatrième œuf, vérifier la consistance de la pâte :
- La pâte doit être lisse, ferme et brillante
- Lorsque l’on soulève la pâte, il se forme un bec d’oiseau et elle doit à peine s’affaisser
- Lorsque l’on trace une ligne avec son doigt dans la pâte, elle doit se refermer tout doucement
(en cinq secondes) Si elle ne se referme pas, la pâte est trop sèche, il faut lui ajouter de l’œuf battu avec parcimonie jusqu’à l’obtention d’une pâte à la consistance parfaite. Si la pâte coule, elle est trop liquide, vous ne pourrez pas la rattraper, il faut la recommencer.
   
   
6 : Lorsque la pâte est prête, remplir la poche à douille à l’aide d’une corne en veillant à ce qu’il n’y ait pas de bulles d’air dans la pâte.
  
7 : Graisser légèrement une plaque à pâtisserie.
A l'aide d'un emporte-pièce préalablement fariné, réaliser des empreintes de 2 à 3 cm sur la plaque de pâtisserie.
  
8 : Dresser les choux de 2 à 3 cm de diamètre en quiconque.
Tenir la poche à douille à la verticale légèrement inclinée vers soi à 1cm de la plaque.
Puis exercer une pression lente et sans saccades avec la main qui maintient le haut de la poche.
Arrêter la pression lorsque le chou atteint la grosseur souhaitée puis effectuer un geste semi-circulaire rapide avec la main proche de la douille afin de couper la pâte.
  
9 : A l’aide d’un pinceau trempé rapidement dans les œufs battus, dorer les pièces.
Il faut éviter de faire couler la dorure sur les côtés des choux, celle-ci coagulerait rapidement et nuirait au développement des choux.
 
10 : A l’aide d’une fourchette trempée rapidement dans de l’eau ou dans la dorure, rayer doucement les choux afin de permettre un développement régulier.
  
11 : Parsemer de grains de sucre chaque chou.
Secouer la plaque de droite à gauche pour coller les grains de sucre.

  
12 : Enfourner à mi-hauteur et cuire environ 20 à 25 minutes dans un four non ventilé (chaleur statique) à 180°C. Durant les vingt premières minutes, il ne faut jamais ouvrir la porte du four.
Lorsque les chouquettes commencent à dorer, ouvrir rapidement la porte du four afin de laisser s’échapper la vapeur.
Laisser cuire 10 à 15 minutes supplémentaires (selon votre four)
Les chouquettes sont cuites lorsque les sillons provenant des craquelures sont aussi colorés que l’ensemble de la chouquette. S’ils sont plus clairs, l’intérieur n’est pas complètement cuit et les chouquettes risquent de s’affaisser.
A la fin de la cuisson, laisser refroidir les chouquettes sur une grille froide. Elles doivent être légères en main quand on les soulève et sonner creux si on les tapote avec le manche d’un couteau.
La suite