Un Déjeuner au P'tit Louis (Toulouse, 31300)

 
Cela fait maintenant sept ans que j'ai quitté les remparts de Carcassonne pour les briques roses toulousaines. Sept ans durant lesquels j'ai arpenté avec frénésie les ruelles du centre ville à la recherche de bonnes adresses. Et il faut bien que je l'avoue, malgré ces quelques années, je connais encore très peu la ville. Parmi les lieux qui demeurent un mystère à mes yeux, il y a Saint Cyprien que je parcourais hâtivement pour me rendre à la Manufacture des tabacs mais dont je ne soupçonnais pas les trésors culinaires. C'est donc avec curiosité que j'ai eu envie de sillonner cette partie de la ville rose qui, selon les dires d'Enflammée, regorge de bonnes adresses. Le premier restaurant que je tenais à découvrir était Le P'tit Louis qui propose à la fois des sandwichs et de la cuisine coréenne traditionnelle. Cette cantine fut crée par Jayoung et Jérémy, tous deux d'origine coréenne, l'une avec trente deux années d’expérience à goûter les bons petits plats de sa mère et l'autre avec quelques années à travailler en tant que cuisinier dans divers restaurant à travers le monde. La première impression que j'ai eu en passant la porte du P'tit Louis est l'accueil très chaleureux et prévenant de Jérémy. Toutes les tables étaient prises au moment de notre arrivée, il nous a donc proposé de revenir quelques minutes plus tard. Après une courte promenade le long de la Garonne, il nous propose de nous installer le long d'un bar blanc placé judicieusement face à la cuisine. A gauche de la salle, se trouve quelques tables hautes accolées le long du mur. La décoration très épurée est faite de dé gradés de noir et de blanc relevé par des touches de gris. 
 
A la carte, des sandwichs, des pizzas et quelques plats chauds mais notre attention s'est immédiatement portée sur les spécialités coréennes proposées par la maison : Triangle Gimbap (viande, thon ou légumes enroulés dans du riz et une feuille d'algue) à 2,50 euros, Jeyuk (porc cuit dans une sauce légèrement épicée) à 10,50 euros...Chaque plat est accompagné d'une salade verte assaisonnée délicatement, de riz et d'un bol de soupe miso. Ils sont réalisés en cuisine par Jayoung et finalisés sous nos yeux ébahis par Jérémy. Nous avons choisi de débuter le repas par un Gimbap spécial : il s'agit d'une trilogie de gimbap que nous avons partagé sous les conseils avisés de Jérémy tant cette entrée s'avère généreuse. La feuille d'algue craquante laisse place à une garniture légère et équilibrée, une très bonne entrée en matière pour nos palais avide de découverte. J'ai choisi ensuite de découvrir le Bibimbap, il s'agit d'un mélange harmonieux de riz, de boeuf (ou de poulet) et de cinq légumes que l'on recouvre délicatement de sauce sucrée légèrement pimentée. Ce plat est à la fois léger, savoureux et subtilement relevé. Monsieur Berbouille s'est laissée tenté par le Bulgogi à base de boeuf mariné puis grillé à la coréenne. La viande était moelleuse à souhait, délicatement enrobée d'une sauce caramélisée, un vrai bonheur pour nos papilles! Pour finir sur une note sucrée, nous avons goûté à une friandise coréenne au miel qui accompagnait le café. En résumé, une très bonne alternative à la pause déjeuner classique qui permet de découvrir la cuisine coréenne dans un cadre chaleureux. J'y retournerai avec plaisir pour découvrir les autres plats proposés à la carte, alors je ne saurai faire autrement que de vous encourager vivement à découvrir cette petite cantine. 

Infos pratiques :
Adresse :
32 rue de la République
31300 Toulouse
Tel : 09 54 89 74 35
Horaires :
Du lundi au vendredi :
11h30-14h30 /19h00-22h00

D'autres avis ?
La gourmandise est un joli défaut

1 commentaires:

enflammee a dit…

Merci pour le clin d'oeil !
Dommage, ça a l'air drôlement moins copieux que lors de mon passage :-/