CAP Pâtissier En Candidat Libre : L'inscription à l'examen

Vous êtes désormais sûr de vous, après mûres réflexions, vous voulez réaliser votre rêve : devenir pâtissier professionnel. Pour cela, il va tout d'abord falloir passer par la case Inscription à l'examen. Etape essentielle sans laquelle vous ne pourrez passer les épreuves, elle débute tout d'abord par une inscription sur le site de l'Académie correspondant à votre lieu de résidence. Cette inscription s'effectue uniquement par Internet pour les candidats libres et en deux temps.
Vous devez d'abord procéder à une pré-inscription dont la date limite vous sera communiquée sur le site de l'académie. Généralement, les pré-inscriptions débutent mi octobre pour s'achever mi novembre. Il faut donc être attentif et consulter régulièrement le site de votre académie car aucun retard ne sera accepté. Les conditions d'inscription ne sont pas très strictes : il faut résider dans l'un des départements de l'académie et être majeur au 31 décembre de l'année de la session de l'examen (ex : avoir 18 ans au 31 décembre 2017 pour la session 2017) Pour les candidats libres, il n'est pas exiger d'effectuer de stages en entreprises. 
Lors de cette pré-inscription, il vous faut choisir le statut de candidat individuel. Cette dénomination signifie que vous n'êtes pas en formation dans un établissement public ou privé, CFA, GRETA.. et que vous préparez seul l'examen. Passer le cap pâtissier en candidat libre se justifie souvent pour les personnes exerçant déjà un métier, pour les mères au foyer, en raison du coût élevé de la formation...Ce statut vous permet donc de vous présenter à l'examen en le préparant sans formation au sein d'une école et sans stages en entreprise contrairement aux élèves.
Vous avez ensuite le choix de passer l'examen sous deux formes. Tout d'abord, la forme classique soit la forme globale qui correspond au passage de l'ensemble des épreuves pratiques et écrites. La deuxième forme est la forme progressive que j'ai choisi et qui vous permet d'étaler le passage des épreuves sur deux années. Pour ma part, j'ai tout d'abord passé les épreuves écrites en 2015 puis l'épreuve pratique en 2016 afin de me permettre de me préparer dans de bonnes conditions en dehors de mon travail de gestionnaire sinistres. Si vous êtes titulaire d'un diplôme d'un niveau au moins égal à celui du Cap, vous êtes dispensés des épreuves générales  (Français, Histoire, Géographie, Maths et Sport) Vous devrez donc uniquement passer les épreuves écrites à caractère professionnel et l'épreuve pratique. Dans le cas contraire, vous devrez vous présenter à l'ensemble des épreuves. L'inscription est gratuite dans la plupart des académies. Cependant, certaines académies demandes des frais d'environ 5€. Une fois cette pré-inscription validée, vous pouvez télécharger un récapitulatif d'inscription. 
Vient ensuite la deuxième étape. Après la clôture des pré-inscription, vous recevrez une confirmation d'inscription à l'adresse postale que vous aurez indiqué. Ce document doit être vérifié et signé. En cas d'erreur, vous devrez directement le modifier puis le renvoyer très rapidement accompagné des pièces justificatives qui vous seront précisées dans un deuxième document (ex : photocopie de la carte nationale d'identité, passeport ou livret de famille ; photocopie du ou des relevé(s) de notes (bénéfice), photocopie du ou des diplômes acquis (dispense). N'oubliez pas de fournir la décharge de responsabilité de l'administration (même en forme progressive) Ce document signé et renvoyé vaut inscription définitive et aucune modification ne pourra donc être réalisée après envoi du document.
Enfin, une convocation aux épreuves vous sera transmise à partir du mois d'avril et au plus tard trois semaines avant l'examen, il ne vous restera plus qu'à vous présenter aux épreuves le jour J.